Suis je appelé à devenir prêtre ?

"Le prêtre est appelé à faire pendant toute une vie ce que Jésus a fait pendant trois ans"

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

"Une seule chose te manque, va ce que tu as vends-le et donne le aux pauvres,..., puis viens, suis moi." Ev de Marc, 10,21

D'après un topo de l'abbé Le Coq,

L’échéance de la fin d’année nous rappelle les grands choix à discerner.
Que faire l’an prochain?
Et quoi faire de ma vie…?

Toute l'année j'ai pu rencontrer des prêtres dans les aumôneries étudiantes, dans ma paroisse ou dans mon groupe scout. J'ai pu aussi rencontrer des séminaristes, des hommes qui se posent la question de donner leurs vies en tant que prêtre de Jésus Christ.

Quelle différence entre eux et moi ?
Eux savent déjà qu'ils sont appelés à donner leurs vies de telle manière.

Et moi ? 

I. Comment savoir si je suis appelé ?

Saint Thomas d’Aquin nous renseigne sur ce qu'est le prêtre (celui qui se pose la question de la vocation doit se souvenir de la mission du prêtre) ( Somme Théologique, IIIa pars Q 22 a 1) :

-L’office propre du prêtre est d'être médiateur entre Dieu et le peuple.
-Le prêtre transmet au peuple les biens divins (d’où son nom de « sacer-dos » ce qui veut dire « celui qui donne les choses saintes »).

-Il parle au nom de Dieu: "C'est de sa bouche qu'on attend l’enseignement" Malachie, 2, 7; « Qui vous écoute m’écoute ».
- De plus, le prêtre se fait pontife en tant que :

  • Il offre à Dieu les prières du peuple
  • Il offre satisfaction à Dieu pour les péchés par le Saint sacrifice de la messe. ( fonction « ascendante » )
  • Il pardonne les péchés ( il « ouvre le ciel à l’âme qui se confesse »)
  • Il console, il conseille, il réconcilie et travaille à l’unité ( des couples, des familles, des communautés,… )

Le prêtre est appelé à faire pendant toute sa vie ce que Jésus a  fait pendant trois ans.

II. Qui est appelé ?

-Jésus dit : « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis »
-Saint Paul rajoute : "Tout grand prêtre est pris d'entre les hommes » ( He 5, 1)

C’est donc "un homme comme les autres" mais sur qui le Seigneur a des vues pour l’envoyer auprès de ses frères et leur apporter le Salut.

C'est Dieu qui décide. Puis Dieu propose son plan à tel garçon ou à tel autre...

Les faux arguments :

  • « j’ai envie de me marier donc je ne suis pas fait pour être prêtre ».
    R/: FAUX = tout homme est fait pour se marier ( on appelle cela «la vocation naturelle ». Mais l’homme appelé par Dieu dépasse cette envie naturelle pour répondre à un Appel plus haut.
  • Il faut déjà être pieux et déjà très saint pour devenir prêtre:              R/: FAUX :Dieu destine certains au sacerdoce alors que leur passé a été médiocre, voir mauvais. Ce qui compte c’est l’acceptation de suivre le Seigneur ( c’est sa grâce qui nous aidera à changer).
  • Comme je ne suis pas sûr, je préfère ne pas en parler
    R/: Mauvais raisonnement : mieux vaut en parler avec un prêtre qui aidera au discernement tout en nous laissant libres.

Les vrais arguments :
Il faut des Prêtres
- S’il n’y a plus de prêtres, le sacrifice de la messe n’est plus offert, Le pardon n'est plus donné, la grâce n'est plus reçue…
Dieu appelle toujours autant de personnes au sacerdoce mais:
-les jeunes n’écoutent plus ( car ils ne prient plus) 
-les jeunes ne veulent plus donner leur vie ( ils veulent « réussir » leur vie selon les critères mondains ).

« l'homme ne se trouve qu'en se donnant » St Jean Paul II 

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+